Le forum des militants de Ségolène Royal
Bienvenue à tous sur le forum des militants de Ségolène Royal en vue de 2012. Ce forum, créé le 25 mars 2010, sera utile ou pas, cela dépend de nous...

Merci de vous inscrire pour qu'on en parle !

Validez ensuite votre inscription en cliquant sur le lien reçu dans votre boite mail.

Chacun aura remarqué qu'il y a différents thèmes sur ce forum. Allez y faire un tour et n'hésitez pas à commenter ou à créer des sujets ! Vous pouvez peut-être aussi proposer vos idées pour développer/améliorer ce lieu qui se veut convivial.

Fraternellement.

L'équipe d'Administration


micro trottoir (lu sur Da)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

micro trottoir (lu sur Da)

Message  liberté02 le Dim 2 Mai - 9:09

bonsoir les amis

NOUS MILITANTS DA DEVONS ALLER SUR LE TERRAIN AU CONTACT VOIR LES VRAIS PROBLEMES EN CAS DE VICTOIRE DE SEGOLENE EN 2012 ETRE DE SUITE FORCE DE PROPOSITIONS POUR NOTRE JEUNESSE EN PARTICULEIR SUJET DE CE MESSAGE

Cher(e)s ami(e)s,

Mercredi 28 avril, avec Alexandre du Comité DA93 (que je remercie de tout coeur pour son investissement et son dévouement hors de son département), nous avons réalisé, de 18h à 19h30, un micro-trottoir dans une cité du quartier populaire des Grésillons des Grésillons, à Gennevilliers (Boucle Nord), dans l'optique de recueillir les témoignages des habitants.

L'objectif, au départ, était d'obtenir des témoignages filmés. Mais devant le refus de la plupart des personnes interrogées, nous nous sommes finalement contentés de témoignages oraux que nous vous retranscrivons par écrit.

Nous avons pu recueillir 10 témoignages que n'avons pas jugé utile de commenter, afin de ne pas nuire à leur authenticité ni réduire leur portée.

Nacim, 20 ans: "Je ne m'intéresse pas à la politique. Pour moi la gauche et la droite, c'est pareil. Je ne vois pas de différence. Ségolène, elle est mieux que Sarkozy, mais je vois pas ce qu'elle peut faire pour nous".

Cader, 49 ans, ouvrier en bâtiment: "Je n'y crois plus. La gauche a laissé passer sa chance. Ici, le communautarisme est devenu très fort. Les jeunes ne croient plus en rien. La culture n'est pas valorisée. On a ici un théâtre national, mais seulement une infime partie de la population s'y rend. Il y a un vrai climat de tension et je pense qu'il faut une vraie révolution, comme mai 1968, pour vraiment changer les choses. Pour moi Ségolène Royal n'est pas le problème, c'est le Parti socialiste, avec ses éléphants. Elle doit se démarquer de ces gens en tenant un discours de gauche plus radical, à la Melenchon".

Nora, 22 ans, étudiante en master de langues appliquées à Metz: "Il n'y a pas beaucoup de perspectives pour les jeunes. Je connais beaucoup de jeunes de mon âge qui rament. Les étudiants ont du mal à se loger. Les cités universitaires sont souvent dans un piteux état. Si tu n'as pas les parents pour t'aider, tu as du mal à t'en sortir. S'agissant de Ségolène Royal, ce serait bien qu'elle devienne présidente, car je suis de gauche. Mais il faut qu'elle maîtrise mieux sa communication, qu'elle ne dise pas une chose aujourd'hui et une autre le lendemain".

Hawa, 20 ans, étudiante en secrétariat: "J'ai le droit de vote depuis peu, mais la présidentielle et les municipales sont les seules élections qui feraient que j'aille voter. Nous les jeunes, on galère. Les hommes politiques, ils ne s'occupent pas de nous. On est victimes de discriminations".

Madame X: "Je suis pour le travailler plus pour gagner plus. On fait trop de social en France. Je suis pour une politique stricte à l'égard de la délinquance. Pour les retraites, il n'y a pas le choix: il faudra travailler plus longtemps. Enfin concernant l'égalité hommes-femmes, je n'ai pas de problème de discrimination dans ma boîte. Les femmes progressent en termes de carrière".

Régis, 23 ans, animateur: "Les jeunes sont plus que d'autres frappés par la crise. Ici, ils se sentent victimes de discriminations ethniques et sociales. Un fort sentiment d'exclusion prédomine. Par ailleurs, je plaide pour l'amélioration des rapports entre les jeunes et la police. La mise en place d'une vraie police de proximité peut y contribuer".

Michèle, 64 ans, retraitée et ancienne syndicaliste CFDT: "La vie est de plus en plus chère et la retraite ne suffit pas à boucler les fins de mois. Et en plus on parle d'allonger la durée légale du départ à la retraite. Je suis pour qu'on ne touche pas à la retraite à 60 ans. Et pourquoi pas travailler jusqu'à sa mort! J'irais au défilé du 1er mai pour soutenir mes camarades de la CFDT. Les socialistes m'ont profondément déçue. Quant à Ségolène, je la trouve plutôt bien en ce moment. Mais qu'est-ce qu'elle en a dit des conneries tout de même! Toutefois je lui reconnais chose, car je suis aussi une féministe, c'est son courage. Subir ce qu'elle a subi pendant la présidentielle, ça n'a pas du être facile pour elle".

Mario, 37 ans, guichetier à la Poste: "Ce que j'attends de la classe politique et de Ségolène Royal, puisque vous me parlez d'elle, c'est de s'atteler à quatre priorités: les crèches, l'environnement, le bien-être des gens et une meilleure politique urbaine. Je suis pour qu'on dise la vérité aux Français, notre pays est endetté. Le débat sur l'identité nationale m'a énervé, car chacun est français à sa manière, selon son vécu. C'était juste fait pour dresser les citoyens les uns contre les autres. Ici, malgré tout, les gens se battent. Mais il y a un vrai sentiment d'être laissé pour compte. Ségolène Royal doit arrêter avec ses opérations de com. Ca la dessert. Les gens attendent un discours sérieux et crédible. Par rapport aux Grésillons, il y a trop de délinquance. La gauche doit arrêter avec son discours angélique et laxiste. Ici, il faut de la fermeté. Pas seulement de la prévention. Envoyer les jeunes voyous à l'armée, je suis pour. Ca leur apprendrait la discipline et le respect des règles".

Virginie, 25 ans, caissière à Carrefour: " Carrefour est une grosse boîte qui fait des bénéfices incroyables. Mais elle paye très mal ses employés. Sans compter toute la pression que nous met la direction en termes de rendement. Moi je suis étudiante en psychologie à Nanterre et je travaille à mi-temps. Franchement, c'est très dur de concilier boulot et études. S'agissant des jeunes de la Cité rouge, il y en beaucoup qui glandouillent. On les trouve dans les escaliers d'immeubles où ils fument de la drogue. Il y a énormément d'échec scolaire, cause logique de la délinquance juvénile. Heureusement, dans ma famille, mes parents ont su nous encadrer. Le chômage des jeunes, c'est un vrai problème. Surtout ici. Même si je reconnais que les jeunes d'aujourd'hui, ils veulent qu'on leur apporte tout sur un plateau. Ils n'ont pas la culture de l'effort. C'est la génération playstation et facebook! Ils ne s'instruisent pas. Heureusement, il y en a quand même parmi eux qui se battent et qui essayent de s'en sortir".

Carmania, mère de 3 enfants: "J'ai peur pour l'avenir de mes enfants. Tout est devenu compliqué. Le chômage, la pauvreté, ça fait peur. Il y a certains professeurs qui pratiquent la discriminations vis-à-vis des élèves en les décourageant. Ma fille a failli finir en BEP, alors qu'elle est une bonne élève. Je me suis battue pour qu'elle fasse une seconde générale et aujourd'hui elle est en première! Dans les quartiers populaires, on s'en fout de la réussite des mômes. D'ailleurs il y a des parents qui ne s'occupent de leurs gamins. J'ai entendu Ségolène la dernière fois à la radio. Elle a dit qu'elle était pour qu'on confie les allocs à l'établissement scolaire. je suis pour cette mesure, et pas ce que Sarko propose. Lui il veut carrément supprimer. c'est débile et inefficace. Ca pénalise les autres gamins!"

Conclusion: Ces témoignages, auxquels on peut ou ne pas adhérer, doivent nous permettre de mieux articuler notre démarche participative auprès des habitants des quartiers populaires et apporter des bons outils de dialogue et de débat pour valoriser le message de Ségolène Royal.

PS: Nous avons aussi essuyé des refus de témoignages, par manque de temps ou d'intérêt, pour cause de timidité ou à condition de pratiquer le donnant-donnant (de l'argent contre des témoignages, proposition que nous avons fermement décliné).

Fraternellement.

FR ET GOALEXANDRE

liberté02

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum